Cette succession d’écrans crée un hologramme disloqué dans l’espace. La scénographie n'est pas un décor plat et frontal mais bien une expérience, elle se déploie ici au dessus de la foule, immersive, sans aucune structure lourde, sans artifices. Une source lumineuse, et une perspective d'écrans diaphanes.