Antonin Dony évolue dans deux univers différents, celui de la nuit où il crée des scénographies et des performance audiovisuelles, et celui de l'art contemporain.
Dans le premier comme dans le deuxième, il puise son inspiration dans la fiction, parfois la science fiction. Il opère des ralentissements du temps, des mouvements, pour cristalliser des instants, des allégories, des scènes contemplatives.
Autant dans ses films que dans ses installations vidéo, son envie de cinéma vient habiter le sens, parfois littéral, d'une force évocatrice de notre temps et de celui à venir. Il questionne notre rapport à la technologie et représente une humanité déréalisée.
Au sein de Capsule Collectif, il exprime une certaine nostalgie d'un monde post-humain, à la fois effrayant et doté d'une beauté étrange, où nature et technologie ne font plus qu'un.

VISUELS
Antonin Dony puise son inspiration dans la science-fiction, en studio il filme des personnages transhumanistes et sur le terrain il capture des écosystèmes inconnus. Il transforme ses images et les intègre dans des VJ sets où une certaine narration invite le public à un voyage inattendu.  Ses mappings vidéos viennent ajouter une dimension monumentale à ses œuvres tout en préservant un rythme incisif.